Aller au contenu

Æsthetica

Contribuer à une réécriture de l’histoire et de l’anthropologie du fait esthétique, participer à la réflexion contemporaine sur les arts du passé et du présent, d’Occident et d’ailleurs : tels sont les deux objectifs de cette collection dirigée par Danièle Cohn qui, inaugurée en 2003 aux éditions de la Rue d’Ulm, s'est ensuite développée avec le soutien du musée du quai Branly et, plus récemment, de la Bibliothèque des Lettres et Sciences humaines et sociales de l'ENS.

La collection «  Æsthetica » se propose de donner à (re)lire des écrits d’artistes, des textes relevant de la critique, de la philosophie, de l’histoire ou de l’anthropologie de l’art, oubliés ou jamais traduits, dont le rôle a été souvent déterminant. Elle publie également des essais originaux, interrogeant à la fois les traditions iconographiques occidentales et non-occidentales, les théorisations qu’elles ont suscitées et les pratiques artistiques d’aujourd’hui.

Visant à restituer à l’esthétique sa dimension originaire, la collection s’attache à présenter et à analyser la diversité des propositions théoriques sensibles qu’élaborent les arts plastiques, la musique, la poésie, le théâtre ou l’action rituelle.

ISSN : 1761-2160

24 LIVRES