Aller au contenu

Blaise de Vigenère

poète et mythographe au temps de Henri III

collectif
Prix promo 0,00 € Prix normal 23,20 €
Disponibilité : Disponible Hors stock

Acheter le livre numérique sur le site de l’un de nos partenaires :

  • Format : 16 x 24 cm
  • Nb pages : 224
  • Parution : 1994
  • ISBN 2-7288-0187-8
Cahier V.L. Saulnier n° 11

Résumé

La vie de Blaise de Vigenère a été longue (1523-1596) et bien remplie. Grand voyageur, il parcourut l’Allemagne, l’Italie, les Pays-Bas. Savant, il apprit le grec et l’hébreu, se fit théoricien des arts et se plongea dans l’alchimie. Politique, il fut secrétaire de la Chambre du Roi, chargé de mission diplomatique, monarchiste et catholique.
Cette vie savante, intense et méconnue, le Centre V. L. Saulnier a choisi de la mettre en lumière. Et voilà Blaise de Vigenère saisi sur le vif, dans ses multiples talents, dans ses intéressantes curiosités, dans sa virtuosité de traducteur. Le voilà attaché aux Nevers. Le voilà proche du Roi, le voilà, enfin, plongé dans l’ésotérisme du XVIe siècle, celui qui comme l’écrit ici Marc Fumaroli, n’est plus considéré aujourd'hui comme un monde [...] endormi dans les entrailles du passé.

Sommaire

Ouverture, par Marc FUMAROLI

Les ducs de Nevers au temps de Blaise de Vigenère, par Robert DESCIMON

Les paramètres de la traduction chez Blaise de Vigenère, par Claude BURIDANT

Vigenère, traducteur baroque, par Paul CHAVY

Blaise de Vigenère et Guy le Fèvre de la Boderie, traducteurs de l’italien, par Rosanna GORRIS

Blaise de Vigenère et l’expérience des arts visuels, par Gabriella RÈPACI-COURTOIS

Alchimie, Kabbale et mythologie chez Blaise de Vigenère, par Sylvain MATTON

Qu’est-ce que prier dans Des prières et des oraisons ?, par François ROUDAUT

Blaise de Vigenère et la littérature de spiritualité, du XVIIe siècle, par Richard CRESCENZO

Vigenère en son temps : documents nouveaux, réunis et présentés, par Jean DUPÈBE et Jean-François MAILLARD

Conclusion et bibliographie, par Jean-François MAILLARD

Dossier de presse

Revue belge de philologie et d’histoire vol. 73, n° 252 - octobre/décembre 1998