Aller au contenu

Figures de la puissance dans la philosophie
de Nietzsche

David SIMONIN (dir.)
Prix promo 12,66 € Prix normal 12,00 €
Disponibilité : Disponible Hors stock

Acheter le livre numérique sur le site de l’un de nos partenaires :

  • Format : 15 x 21 cm
  • Nb pages : 172
  • Parution : 2023
  • ISBN 978-2-7288-0848-9

Communiqué de presse

Accéder au PDF

【Version papier disponible en impression à la demande
sur ce site, au prix indiqué.】

 

Actes de la recherche à l'ENS-PSL n° 36

Résumé

Qu’est-ce que la volonté de puissance ? Quand apparaît-elle dans le corpus nietzschéen et que signifie-t-elle alors ?

Le mot allemand Macht, puissance et pouvoir, implique de penser ensemble des phénomènes individuels de constitution et d’affirmation de soi aussi bien que des mécanismes socio-politiques. Comment concilier la puissance entendue comme domination, maîtrise ou engendrement ?
Y a-t-il plusieurs manières d’être puissant, pour le politique, l’artiste ou le philosophe ? La puissance est-elle l’apanage des dominants qui l’exercent ou bien se distribue-t-elle, au gré de chaque affrontement, entre tous ses prétendants ?

Ce livre ne vise pas tant à donner une définition unique de la volonté de puissance qu’à suivre la genèse et l’évolution du concept de puissance en ses différentes étapes, à partir de l’analyse des figures et des configurations où il s’incarne.

Préfacé par Paolo D’Iorio


Les auteurs

David SIMONIN est normalien, agrégé, docteur en philosophie et actuellement postdoctorant à l’Institut des textes et manuscrits modernes (ITEM, CNRS/ENS).
Il a récemment publié une monographie intitulée Le Sentiment de puissance dans la philosophie de Friedrich Nietzsche (Classiques Garnier, 2022) ainsi que plusieurs articles consacrés au philosophe.

Avec les contributions de : Alexandre AVRIL (ITEM, CNRS/ENS),
Ana-Carolina CAZAL (Sorbonne-Université), Paolo D’IORIO (ITEM, CNRS/ENS), Alexandre FILLON (Université Côte d’Azur et Université de Reims Champagne-Ardenne), Guillaume MÉTAYER (CNRS/Sorbonne Université),
Nicolas QUÉRINI (Université Saint-Louis-Bruxelles), Rachele SALERNO
(ENS et Fondation San Carlo de Modène), David SIMONIN (ITEM, CNRS/ENS), Yannick SOULADIÉ (IPSA Toulouse et ITEM, CNRS/ENS).


Sommaire

Préface – La volonté de puissance : de la psychologie à l’ontologie,
par Paolo D’IORIO

Introduction, par David SIMONIN

Nietzsche, puissance et violence. Portrait du philosophe en terroriste,
par Guillaume MÉTAYER

La liberté de l’esprit, entre force et faiblesse, par Rachele SALERNO

Aurore, pensées sur le sentiment de puissance, par David SIMONIN

Le sentiment de puissance éprouvé à l’occasion du dépassement de soi, par Nicolas QUÉRINI

Puissances du travestissement. La logique du masque à la lumière de la théologie de la croix de Luther, par Ana-Carolina CAZAL

« Le mensonge est la puissance… ». Nietzsche et les figures du mensonge, par Alexandre FILLON

Socrate et Platon chez le dernier Nietzsche. Deux archétypes de puissance au carrefour des valeurs, par Yannick SOULADIÉ

Volonté de puissance, volonté de distance. Position du parcours génétique du concept de « distance » chez Nietzsche, par Alexandre AVRIL

Bibliographie

En bref

 

logo transliterrae