Aller au contenu

Troubles psychiques en milieu scolaire

Que fait l'école ?

Pauline BLUM
Jean-Marc GOUDET
et Florence WEBER (dir.)

Prix promo 0,00 € Prix normal 20,00 €
Disponibilité : Disponible Hors stock
  • Format : 15 x 21 cm
  • Nb pages : 284
  • Parution : 9 septembre 2022
  • ISBN 978-2-7288-0766-6

Collection « Sciences sociales »



Résumé

Quel rôle joue l'école dans la prise en charge des troubles psychiques des élèves, de la maternelle à l'Université ? Et dans la genèse même de ces troubles ? Pour répondre à ces deux questions, une équipe de chercheurs en sciences sociales a conduit l'analyse ethnographique approfondie de plusieurs trajectoires d'élèves aux prises avec des troubles psychiques dans différents contextes. Au-delà de la persistance des inégalités sociales inscrites au cœur même du système scolaire français, ils montrent comment les politiques scolaires en France depuis 2000 ont aggravé des formes de pression scolaire d'un côté, de relégation sociale de l'autre, entraînant leur lot de malheurs individuels pour les élèves et leurs familles, mais aussi pour les professionnels investis dans leur métier d'enseignant, d'éducateur ou de soignant. Ce faisant, ils proposent des pistes pour repenser le rôle de notre école dans la transmission des connaissances et des métiers.

Avec la contribution d'Hervé Heinry et d'Olivia Vieujean

Les auteurs

Pauline Blum est chercheuse postdoctorale au Cermes3 (CNRS). Elle travaille depuis 2011 sur le quotidien ébranlé des jeunes patiens de la psychiatrie et de leur entourage, au croisement des sociologies de la famille, des âges de la vie, de la santé et du handicap. Elle analyse ajourd'hui plus argement les modalités de prise en charge des personnes en situation de dépendance et leurs effets sur les aidants familiaux.

Jean-Marc Goudet est postdoctorant en sociologie au Centre Population & Développement (IRD/Université Paris Cité) et médecin de santé publique. Ses recherches portent sur les troubles psychiques des enfants dans différents contextes : à l’école en France et au sein des pays les plus touchés par le changement climatique.

Hervé Heinry est enseignant chercheur en sociologie à l’École des hautes études en santé publique. Après avoir été dirigeant dans la fonction publique hospitalière, il a mené une recherche doctorale sur les parcours d’enfants en Instituts thérapeutiques éducatifs et pédagogiques (Itep). Il enseigne aujourd’hui à des responsables du secteur social et médicosocial.

Olivia Vieujean est doctorante au Centre Maurice Halbwachs. Ses travaux portent sur la façon dont les mères migrantes s'emparent des politiques de soutien à la parentalité et contribuent à reconfigurer les liens qui unissent les habitants d'un quartier populaire.

Florence Weber, professeure de sociologie et d’anthropologie sociale à l’École normale supérieure, a été responsable de 2011 à 2016 de la Chaire « Handicap psychique et décision pour autrui » financée par la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA) et hébergée par l'École des hautes études en santé publique (EHESP). Elle travaille aujourd'hui sur la sociogenèse des troubles individuels, en coopération avec des psychiatres. Elle a notamment publié Le Travail à-côté (éd. EHESS, 1989) ; le Guide de l'enquête de terrain (avec S. Beaud), plusieurs fois réédité ; Handicap et dépendance. Drames humains, enjeux politiques et Penser la parenté aujourd’hui. La force du quotidien (Rue d’Ulm, 2011 et 2013) et participé à plusieurs ouvrages collectifs sur la prise en charge de la dépendance (Charges de famille, La Découverte, 2003 ; Le Salaire de la confiance, Rue d’Ulm, 2014). Elle est l'auteur d'une Brève histoire de l'anthropologie (Flammarion, 2015) et dirigé la réédition des œuvres de Marcel Mauss aux PUF dans la collection Quadriges.